RSS page de blog - 1/5 ==> Blog architecture (2) coding_gouter (2) cours (3) histoire (3) jeu (2) livre (2) mathematiques (3) notebook (2) programmation (8) python (2) scratch (3)


page de blog - 1/5

Les enfants dans le monde de demain

2017-11-16

Préparer les enfants à rentrer dans un monde de plus en plus incertain est une angoisse perpétuelle pour les parents qui cherchent sur Internet une façon d’y répondre. C’est ce que propose des sites comme startupforkids qui organise des événements Cycle de conférences - S4k17 dans lequel j’ai trouvé quelques sites intéressants. Le premier site fourmille d’histoires et de conseils en tout genre Cool Parents Make Happy Kids, les suivants sont plus thématiques en centrés sur la pédagogie. Le second site référence tout un tas d’applications ludiques autour de l’apprentissage : Super-Julie, le dernier Parents de 21ème siècle s’articule autour d’une question : comment préparer les enfants d’aujourd’hui à un monde beaucoup plus incertain que celui qu’on a connu ?. Il faut regarder l’interview de l’auteur dans la maison des maternelles.

article

Le monde est une poubelle et nos enfants grandissent dedans.

2017-11-16

J’écrivais il y a peu un article (2 points de QI en moins par rapport à 1990) sur un documentaire passé sur Arte. Je ne pensais pas lire aussi rapidement un article dans la même veine à propos des crèches parisiennes : A Paris, des crèches installées sur des sols pollués, celui-ci Ivry : pollué au mercure, le nouveau collège n’ouvrira pas en septembre parle d’un collège construit sur une friche industrielle et conaminé au mercure, ou encore ce dernier article A Montreuil, des parents d’élèves bloquent l’usine toxique. Ce dernier article est assez révélateur de nos lacunes puisque la pollution est avérée avec un nombre anormalement élevé de cas de leucémie (petit cours de rattrapage avec Erin Brokovitch) et qu’il semble pourtant difficile de prendre une décision. Un des interlocuteurs pose les deux questions suivantes : Est-ce qu’une usine comme celle-là peut rester dans un tissu urbain qui a changé, qui s’est densifié ? Et est-il normal qu’une installation classée soit tolérée à moins de 50 mètres d’une école ? Deux questions à mon avis mal posées qui caractérise notre façon de penser depuis plusieurs années. Pousser une usine qui pollue un peu plus loin des habitations revient à souiller un lieu qui pourrait être plus tard utilisé pour une école. Il serait plus judicieux de fabriquer des usines qui ne polluent plus du tout. Car si les pirates enfouissaient leurs pièces d’or, nous avons construit un immense champ de mines qui dépasse toutes les frontières. Un dernier article paru aujourd’hui Vincennes : 650 collégiens obligés de déménager à cause de l’air pollué de leurs locaux. Un dernier site qui recense la qualité de l’air en Europe : European Air Quality Index.

article

Un professeur audacieux

2017-10-29

J’ai fait aujourd’hui ce qu’on ne fait que quand on est malade : passer la journée devant des films. Des dessins animés en l’occurrence et japonais car je trouve que leurs scénarios sont moins prévisibles que les scénarios des dessins animés de Disney. Aujourd’hui, c’était Jun la voix du coeur.

source: https://en.wikipedia.org/wiki/File:The_Anthem_of_the_Heart_poster.jpeg#filelinks

En fait, j’ai fait comme les enfants, je l’ai regardé quasiment deux fois de suite. Il a comme tous les films un dernier rebondissement final avant la fin mais il parle aussi des mots qu’on retient parce qu’on sait qu’ils sont douloureux et qu’on finir par sortir quand même sur un ton plus agressif encore. La façon dont on se protège dépend de chacun. C’est aussi l’histoire d’un professeur qui nomme quatre élèves responsables d’un événement. Et il ne choisit pas ces quatre-là au hasard. Il compose l’équipe la plus improbable, quatre personnes qu’il force quelque peu à communiquer ensemble ce qu’ils n’avaient pas pour habitude de faire. Et c’est comme cela qu’il donne la première impulsion au film. Je me suis revu à l’école, au collège, au lycée, et je me suis demandé si les professeurs avaient quelques occasions de perturber les clans qui se forment au sein d’une classe, de secouer les moqueries qui vont toujours dans le même sens. Je n’ai pas de souvenirs clairs mais je ne me souviens pas d’avoir fait beaucoup de projets à plusieurs avant d’entrer dans une grande école. Cela fait écho au hackathon que l’ENSAE organise et que les étudiants voient aussi comme une expérience qui permet de créer des liens. Il n’y a pas assez de projets à plusieurs à l’école.

article

Une histoire de mationnettes

2017-08-14

C’est une histoire de marionnette qui a commencé avec quelques bouts de journaux amolis dans une bassine d’eau, des capsules de cafés usagées, des serviettes en papier émiettées, l’aluminium des barres de chocolat, des tiges pour brochettes, de la gouache, une immense toile cirée, un vieux drap, une paire de ciseaux et beaucoup de colle. Les marionnettes ne peuvent conter que l’histoire pour laquelle elles ont été créées.

../_images/mar01.jpg

C’est l’histoire d’une chasse aux champignons par trois amis. Parmi eux, deux frères jumeaux, l’un a l’ouïe fine, le second l’odorat infaillible. Le dernier amis a des yeux perçants, il reste un peu en retrait et observe tout en riant sous cape. Un champignon les nargue depuis une petite fenêtre découpé dans le drap qui cache les marionnettiste. La suite de l’histoire est laissée à votre convenance.

../_images/mar11.jpg ../_images/mar21.jpg

Autre histoire pour des marionnettes par encore créées. Elle est inspirée de Bordeaux.

Comme on est a bordeaux, je songe a une relecture de la cigale et la fourmi. Ce sont deux frères qui font du vin. Il faut boucher une bouteille qu’on vient de remplir. Un des frères court après un bouchon qui le nargue pendant que l’autre frère l’attend en buvant ce qu’il vient de remplir. Il attrapera le bouchon en feignant le mort. L’autre revient lui prend le bouchon des mains (un peu furieux) et part boucher la bouteille. Mais il s’aperçoit qu’elle est vide. Il relâche le bouchon.

Le lendemain suite de l’histoire. On recommence et le premier frère fait le mort pour attraper le bouchon mais comme il n’est pas ivre le bouchon le chatouille et cela le fait rire. Le bouchon s’échappe. L’autre frère arrive et lui dit qu’il devrait boire. Bref, ils s’écharpent et le bouchon s’approche pour regarder. C’est alors qu’il l’attrapent. Mais comme il gigote beaucoup, ils font boire le bouchon pour le calmer. Malheureusement, ça le fait grossir et il ne rentre plus dans la bouteille. Ils le relâchent encore.

Bref, c’est sans simple.

article

Un tour en vélo avec Géovélo

2017-07-21

Sur un coup de tête, j’ai décidé que j’allais terminer mon voyage à vélo et relier Mimizan depuis Bordeaux soit une petite centaine de kilomètres dans un pays perclus de pistes cyclables. Après avoir acheté l’essentiel, un vélo, une cariole pour y poser ma valise et quelques chambres à air de rechange, je me suis mis en quête d’un site pour y tracer mon itinéaire. Bing, Google Maps, Michelin, Mappy. Tout y est passé et c’est le dernier qui l’a emporté. Bing ne propose pas d’itinéaire vélo, Google Maps ne me disait pas si j’étais sur une piste cyclable ou non et se révélait d’un usage compliqué, Michelin non plus même si le trajet proposé est un des plus efficace, celui de Mappy est le plus proche de que j’ai fait et il indique clairement les portions cyclables : Bordeaux Mimizan à vélo. Je me permets de reproduire leur carte et le parcours suivi :

../_images/velo1.png

Les pistes cyclables sont conçues comme des balades et le voyage à vélo non bouclé reste l’incongru. Chaque ville recense le réseau de son domaine sans le relier aux autres et il reste difficile d’organiser un voyage sans éviter des portions de route où le cycliste agace les conducteurs de voitures. L’office du tourisme distribue des cartes qui ne vont pas plus loin que les 20 kilomètres autour de la ville. Parti du centre ville de Bordeaux à 9h15, je suis arrivé à destination un peu avant 17h. et je me suis gavé de pêches tout au long du chemin. Ma cariole portait ma valise et tout ce que j’ai croisé attiraillés de la sorte s’en servait de la même manière. Le parcours est encore trop dangereux pour se permettre d’y emmener un enfant. La route D46 est un calvère du genre. J’étais un des rares cyclistes égarés. On s’y fait doubler toutes les 30 secondes. Près de l’arrivée, on hésite entre une voie cyclable à l’issue incertaine - rien n’y est indiqué encore moins le kilométrage - et la départementale encombrée mais qui rassure. On va aussi plus vite sur son goudron que sur celui de la piste cyclable.

Je passe le petit vieux qui a ouvert la fenêtre de sa voiture pour me hurler dessus car j’étais sur sa route et non la piste cyclable attenante. Je suis retourné sur Mappy le lendemain pour m’apercevoir que le chemin proposé venait en fait du site Geovelo. C’est de loin l’itinéraire le plus pertinent. Il ne manque plus que les marchands de pêche sur le parcours quand on est à court de carburant.

Je n’ai fait finalement que du 15 à l’heure. Quelle déception après m’être fait flashé de nombreuses fois à 24 mais je me suis arrêté tellement de fois pour consulter la carte sur mon téléphone. Je ne peux plus rien faire sans lui. C’est peut-être pour ça que les routes ne sont plus fléchées. Plus besoin quand le téléphone bip au moindre texto et changement de route.

article

Blocky, puzzle de programmation

2017-05-04

Le site Blocky propose différent pour découvrir la programmation. La façon de programmer s’inspire de Scratch. La copie d’écran ci-dessous est extraite du site. Il faut diriger l’oiseau avec un programme de telle sorte qu’il passe prendre le ver et le rapport au nid.

../_images/blocky1.png

Quand j’étais petit enfin pas si petit que ça, je jouais à ce jeu The Incredible Machine qu’on peut voir dans cette vidéo The Incredible Machine Gameplay. C’était plus amusant que de la programmation.

article

Ressources sur Raspberrypi

2017-04-17

Quelques resources que je redécouvre pour apprendre à programmer des petits robots qu’on construit soit même : raspberrypi.org ou encore adruino.

article

Petite vidéo sur les mathématiques

2017-02-04

J’ai découvert ces vidéos produites par France Télévision comme Le nombre Pi : Petits contes mathématiques. Très courtes et même si je reste un peu sur ma faim, la mise en scène est plutôt réussie. J’adore aussi la dernière phrase de la vidéo : Parfois ce qu’on cherche à découvrir est moins intéressant que ce qu’on trouve sur son chemin. Très vrai. Tellement vrai. Mais pourquoi ne pas l’illustrer un peu mieux dans ces petits bouts animés ? Susciter la curiosité par tout ce que les mathématiques ont découvert et qui est fabuleux… On sait faire. Montrer le plaisir qu’on a de s’égarer sur le chemin d’une découverte… On sait moins faire. Les mathématiques sont une des rares sciences pour laquelle on nous raconte toujours la conclusion d’une histoire, jamais l’histoire.

article

Est-ce plus facile quand on est plus grand ?

2016-10-22

Dans le cadre de la CodeWeek, j’ai animé un atelier (Algorithmes et dessins - Le Touquet - 18 octobre 2016). Après un exercice, j’explique aux enfants que j’anime presque le même atelier avec mes étudiants de 20 ans à l’ENSAE. Une fille me répond et me dit avec peu d’assurance que ce doit être plus facile pour eux. Est-ce vraiment plus facile de comprendre les algorithmes quand on est à l’université ? Je n’en suis pas persuadé et c’est ce que je réponds. A l’université, les étudiants savent plus de choses, savent s’appuyer sur la solution d’un exercice similaire mais comprendre n’est pas forcément plus facile quand on est plus grand. Ma réponse a laissé mon interlocutrice quelque peu circonspecte. Deux jours plus tard, je raconte cette histoire à un de mes étudiants de 20 ans. Il prend le temps de réfléchir et finit par acquiescer. Non, ce n’est pas forcément plus facile. Les enfants de 20 ans ont sans doute plus l’habitude de réfléchir pendant une longue période qu’un enfant de 10 ans. C’est peut-être là la difficulté.

article

Livres sur les mathématiques

2016-10-01

Qui a eu un jour un cours d’histoire des mathématiques ? C’est bien le problème de cette science qui produit des résultats éternelles. Les autres, physique, chimie, biologie, s’appuient sur des modèles qui restent vraies tant qu’un autre modèle ne vient les supplanter. Mais surtout, on retient les théories physiques ou chimiques car elles ont souvent influés sur le cours de l’histoire. Pourtant, il y a plein de choses à découvrir dans l’histoire des mathématiques et j’ai bien aimé le résumé proposé par Mathématiques de Bertram Maurer.

../_images/imagemath1.jpg

Les livres de maths font très peu référence à l’histoire des théorèmes et des algorithmes qu’ils exposent. C’est le cas des deux livres suivant qui parlent d’algorithmes mais pas de leur histoire.

article


RSS page de blog - 1/5 ==> 2015-03 (1) 2015-04 (5) 2015-05 (1) 2015-06 (3) 2015-07 (1) 2015-08 (1) 2015-09 (1) 2015-10 (3) 2015-12 (1) 2016-01 (3) 2016-03 (2) 2016-04 (1) 2016-05 (4) 2016-06 (1) 2016-07 (2) 2016-08 (4) 2016-09 (1) 2016-10 (2) 2017-02 (1) 2017-04 (1) 2017-05 (1) 2017-07 (1) 2017-08 (1) 2017-10 (1) 2017-11 (2)